Oxymétre de pouls, qu’est-ce que c’est ?

L’oxymétrie de pouls est un test non invasif et indolore qui mesure votre niveau de saturation en oxygène ou les niveaux d’oxygène dans votre sang. Il peut détecter rapidement même de petits changements dans l’efficacité avec laquelle l’oxygène est transporté jusqu’aux extrémités les plus éloignées du cœur, y compris les jambes et les bras.

L’oxymètre de pouls est un petit appareil en forme de pince qui se fixe à une partie du corps, comme les orteils ou un lobe d’oreille. Il est le plus souvent mis sur un doigt, et il est souvent utilisé dans un cadre de soins intensifs comme les salles d’urgence ou les hôpitaux. Certains médecins, comme les pneumologues, peuvent l’utiliser en cabinet.

Voir notre comparatif complet sur les meilleurs oxymètres de pouls du moment !

Utilisations d’un oxymètre

Le but de l’oxymétrie de pouls est de vérifier si votre cœur pompe bien l’oxygène dans votre corps.

Il peut être utilisé pour surveiller la santé des personnes atteintes de n’importe quel type de condition qui peut affecter les niveaux d’oxygène dans le sang, surtout lorsqu’elles sont à l’hôpital. Ces conditions comprennent :

  • Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)
  • Asthme
  • Pneumonie
  • Cancer du poumon
  • Anémie
  • Crise cardiaque ou insuffisance cardiaque
  • Malformations cardiaques congénitales

Il existe un certain nombre de cas d’utilisation courante de l’oxymétrie de pouls, notamment :

  • Évaluer l’efficacité d’un nouveau médicament pour les poumons
  • Pour évaluer si quelqu’un a besoin d’aide pour respirer
  • Évaluer l’utilité d’un ventilateur
  • Pour surveiller les niveaux d’oxygène pendant ou après les interventions chirurgicales qui nécessitent une sédation
  • Déterminer l’efficacité de l’oxygénothérapie d’appoint, surtout lorsque le traitement est nouveau
  • Évaluer la capacité d’une personne à tolérer une activité physique accrue
  • D’évaluer si une personne cesse momentanément de respirer pendant qu’elle dort – comme dans les cas d’apnée du sommeil – au cours d’une étude du sommeil

Comment cela fonctionne ?

Au cours d’une lecture d’oxymétrie de pouls, un petit appareil en forme de pince est placé sur un doigt, un lobe d’oreille ou un orteil. De petits faisceaux de lumière traversent le sang dans le doigt, mesurant la quantité d’oxygène. Pour ce faire, il mesure les variations de l’absorption de la lumière dans le sang oxygéné ou désoxygéné. C’est un processus indolore.

L’oxymètre de pouls pourra ainsi vous indiquer votre niveau de saturation en oxygène ainsi que votre fréquence cardiaque.

Étapes de la procédure

L’oxymétrie de pouls peut être utilisée en hospitalisation et en consultation externe. Dans certains cas, votre médecin peut vous recommander d’utiliser un oxymètre de pouls à domicile.

Le processus d’oxymétrie de pouls est le suivant :

Le plus souvent, un dispositif en forme de clip sera placé sur votre doigt, votre lobe d’oreille ou votre orteil. Vous pouvez ressentir une petite pression, mais il n’y a pas de douleur ou de pincement. Dans certains cas, une petite sonde peut être placée sur votre doigt ou votre front avec un adhésif collant. On vous demandera peut-être d’enlever votre vernis à ongles s’il est attaché à un doigt.

Vous garderez la sonde allumée aussi longtemps que nécessaire pour surveiller votre pouls et votre saturation en oxygène. Lorsque l’on surveille les capacités en matière d’activité physique, ce sera pendant la durée de l’exercice et pendant la période de récupération. Pendant l’intervention, la sonde sera fixée à l’avance et retirée dès que vous serez réveillé et que vous ne serez plus sous surveillance. Parfois, il ne sera utilisé que pour effectuer une seule lecture très rapidement.

Une fois le test terminé, le clip ou la sonde sera retiré.

Lectures d’oxymétrie de pouls

L’oxymétrie de pouls est généralement un test assez précis. C’est particulièrement vrai lorsqu’on utilise de l’équipement de haute qualité que l’on trouve dans la plupart des cabinets médicaux ou des hôpitaux. Il fournit constamment des résultats à l’intérieur d’une différence de 2 p. 100 dans les deux sens de ce qu’il est vraiment. Si votre lecture était de 82 %, par exemple, votre niveau réel de saturation en oxygène peut se situer entre 80 et 84 %. Cependant, la qualité de la forme d’onde et l’évaluation de l’individu doit être prise en compte. Des facteurs tels que le mouvement, la température ou le vernis à ongles peuvent influer sur la précision.

En règle générale, plus de 89 % de votre sang devrait contenir de l’oxygène. C’est le niveau de saturation en oxygène nécessaire pour maintenir vos cellules – et votre corps – en bonne santé. Bien qu’une saturation en oxygène inférieure à ce seuil ne soit pas considérée comme une cause temporaire de dommages, des cas répétés ou constants de baisse de la saturation en oxygène peuvent être dommageables.

Un niveau de saturation en oxygène de 95 % est considéré comme normal pour la plupart des personnes en bonne santé. Un taux de 92 pour cent indique une hypoxémie potentielle ou un manque d’oxygène dans les tissus du corps.

Quelle est la prochaine étape ?

Une fois le test terminé, votre fournisseur de soins disposera immédiatement des résultats. Cela les aidera à déterminer si d’autres tests ou traitements sont nécessaires. Si vous évaluez le succès de votre thérapie de supplémentation en oxygène, par exemple, une lecture qui est encore à la baisse pourrait indiquer le besoin de plus d’oxygène.

Votre fournisseur de soins de santé sera en mesure de vous dire quelles sont les prochaines étapes. Si vous utilisez l’oxymétrie de pouls à la maison, ils vous indiqueront à quelle fréquence prendre vos lectures et ce qu’il faut faire si elles dépassent ou dépassent certains niveaux.

L’oxymétrie de pouls est un test rapide, non invasif et totalement indolore. Il ne présente aucun risque, hormis une irritation cutanée potentielle due à l’adhésif utilisé dans certains types de sondes.

Vos commentaires sont les bienvenus

Laisser un commentaire