Prenez soin de vos dents: une mauvaise santé dentaire peut augmenter le risque d’hypertension

Selon une étude, les personnes souffrant d’hypertension artérielle et qui prennent des médicaments sont plus susceptibles de bénéficier des bienfaits des traitements existants si elles ont une bonne santé buccodentaire.

La recherche, publiée dans la revue Hypertension artérielle, est basée sur un examen des dossiers médicaux et dentaires de plus de 3 600 personnes ayant une tension artérielle élevée.

Des chercheurs de l’Université de L’Aquila en Italie ont découvert que les personnes dont les gencives étaient en meilleure santé avaient une tension artérielle plus faible et réagissaient mieux aux médicaments pour abaisser la tension artérielle que les personnes atteintes d’une maladie des gencives, une affection appelée parodontite.

Les personnes atteintes d’une maladie parodontale étaient 20 % moins susceptibles d’atteindre des plages de tensions artérielles saines que les patients en bonne santé buccodentaire, selon les chercheurs.

Les patients atteints d’une maladie parodontale peuvent justifier une surveillance plus étroite de la tension artérielle, tandis que ceux qui ont reçu un diagnostic d’hypertension ou d’hypertension artérielle persistante pourraient bénéficier d’une surveillance plus approfondie auprès de leur dentiste.

« Les médecins devraient porter une attention particulière à la santé bucco-dentaire de leurs patients, en particulier ceux qui reçoivent un traitement contre l’hypertension, et inciter ceux qui présentent des signes de maladie parodontale à consulter un dentiste « , a déclaré Davide Pietropaoli de l’Université de l’Aquila.

« De même, les professionnels de la santé dentaire doivent être conscients que la santé bucco-dentaire est indispensable à la santé physiologique générale, y compris l’état cardiovasculaire « , a dit M. Pietropaoli.

Selon les dernières recommandations de l’American Heart Association/American College of Cardiology, la plage de tension artérielle cible pour les personnes souffrant d’hypertension est inférieure à 130/80 millimètres de mercure (mmHg).

Dans l’étude, les patients atteints de parodontite grave présentaient une pression systolique supérieure de 3 mmHg en moyenne à celle des patients en bonne santé buccodentaire.

La pression systolique, le chiffre supérieur d’une lecture de tension artérielle, indique la pression du sang contre les parois des artères.

Bien qu’apparemment faible, la différence de 3 mmHg est semblable à la réduction de la tension artérielle qui peut être obtenue en réduisant la consommation de sel de 6 grammes par jour, selon les chercheurs.

La présence d’une maladie parodontale a encore élargi l’écart, jusqu’à 7 mmHg, chez les personnes souffrant d’hypertension non traitée, selon l’étude.

Les médicaments contre l’hypertension ont réduit l’écart à 3 mmHg, mais ne l’ont pas complètement éliminé, ce qui suggère que la maladie parodontale peut interférer avec l’efficacité du traitement par l’hypertension.

« Les patients souffrant d’hypertension artérielle et les cliniciens qui s’occupent d’eux doivent savoir qu’une bonne santé bucco-dentaire peut être tout aussi importante pour contrôler la maladie que plusieurs interventions liées au mode de vie, telles qu’un régime hyposodé, l’exercice régulier et le contrôle du poids,  » a déclaré M. Pietropaoli.

Vos commentaires sont les bienvenus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.